Le carénage

Il est temps de refaire une petite beauté à notre Jojo des mers.

4 ans qu'il n'a pas eu droit à une bonne séance de grattage de ventre, il fallait bien qu'on le chouchoute un peu!

Nous avons réservé un emplacement à la marina de Port Moselle, bien pratique car juste à côté de tous les magasins d'accastillage et de bricolage.

Juju et Max se sont occupés d'emmener le bateau jusqu'à la grue depuis notre mouillage de la veille à la Baie des Citrons.

Quelle émotion quand nous avons vu notre petit bateau sortir de l'eau!

Nous voilà aussi rassurés. Il n'y a pas tant que ça de coquillages, et l'ensemble semble en bon état.

Par contre, nos grattages subaquatiques réguliers ont bien attaqué l'anti-fooling. Il va falloir bien poncer et repeindre tout ça.

Et voilà notre Jojo au milieu des copains, reposant sur deux béquilles.

C'est parti pour une semaine de travail intempestif. Il faut d'abord passer le kärcher,  pour enlever le plus gros.

Puis avec un racloir, il faut enlever les coquillages les plus résistants, ceux qui sont bien installés sur la coque et n'ont pas l'intention de déménager.

Le plus délicat est la partie où se trouve le safran, car c'est une zone pleine de recoins et c'est aussi un point fragile du bateau.

Une fois bien nettoyé, il faut maintenant poncer la coque pour la préparer à sa nouvelle peinture.

Et tant qu'à lui faire une beauté, autant y aller jusqu'au bout. Nous avons donc poncer intégralement la coque pour la repeindre en bleu marine.

Et voilà un beau bateau (presque) tout neuf!

Merci Maxou pour le coup de main!!!

Le carénage
Le carénageLe carénage
Le carénageLe carénageLe carénage
Le carénageLe carénage
Retour à l'accueil