Poindimié, le relais MoSaSa

Nous avons repris la longue route qui mène sur la côte Est jusqu'à atteindre Poindimié.

Nous nous installons au Relais MoSaSa, où nous étions déjà allés pour nous abriter de la pluie avec Juju et mon gros bidon il y a quelques mois de ça.

Cette fois ci, le temps est clément. Nous troquons la sécheresse de la brousse de La Foa pour la jungle luxuriante de la côte Est.

Les forêts nous abritent du soleil et il y fait bon vivre.

Nous allons passer deux jours dans les petites cabanes en bois au bord de l'eau à savourer le temps qui passe.

Dans les trous d'eau du platier, nous apprécions des petits bains rafraichissants dans une eau tout de même bien plus chaude qu'à Nouméa.

Palmes, masque et tuba enfilés, nous explorons le tombant et ses coraux multicolores où les poissons jouent à cache cache avec nous.

La visibilité n'est pas très bonne. Quand on s'éloigne du tombant, on n'y voit plus rien !

Poindimié, le relais MoSaSa
Poindimié, le relais MoSaSaPoindimié, le relais MoSaSaPoindimié, le relais MoSaSa
Poindimié, le relais MoSaSaPoindimié, le relais MoSaSa
Poindimié, le relais MoSaSaPoindimié, le relais MoSaSaPoindimié, le relais MoSaSa
Retour à l'accueil