Le trou de Bone

Les îles Loyauté sont dépourvues de rivières.

L’eau de pluie pénètre dans le massif corallien jusqu’à rencontrer l’eau de mer sur laquelle elle vient former en profondeur une lentille d’eau douce, du fait de sa plus faible densité. Cette circulation des eaux pluviales est à l’origine d’un vaste réseau de cavernes et d’avens.

À Lio, à mi-chemin entre Tenane et La Roche, un étroit sentier mène en quelques secondes à un gouffre circulaire de 30 m de diamètre et 40 m de profondeur. Comme des lianes, les racines de banian dégoulinent le long de la paroi pour aller puiser l’eau au fond du trou. Vertigineux !

Nous y avons passé un bon moment à chercher les différents pétroglyphes aux formes animales gravées sur les parois, sous les indications d'une habitante de l'île amusée devant notre acharnement à regarder la paroi rocheuse sans toujours y voir les mêmes choses aux même endroit.

Le trou de Bone
Retour à l'accueil