Bozu Maré

Une nouvelle escale dans les îles Loyautés s'ouvre à nous.

Malgré une météo plutôt changeante et des journées assez courtes (il fait maintenant nuit à 17h), nous partons avec Didier, Karen et Léo explorer l'île sauvage de Maré le temps d'un long weekend de 4 jours.

Maré — Nengone en langue locale — est la plus australe et la plus élevée des îles Loyauté. Elle est deux fois plus petite que Lifou. Ses cinq étages de coraux superposés culminent à près de 130 mètres sur la côte sud. Elle est dotée d'une beauté sauvage, faite de falaises profondément découpées, de roches basaltiques, de forêts sombres, mais également de merveilleuses petites criques de sable fin nichées entre les promontoires rocheux. La plaine centrale est percée de nombreuses grottes, et des piscines naturelles d’eau douce ou d’eau de mer abritent poissons et tortues dans un camaïeu de bleus et de verts merveilleux.

Maré est divisée en 8 districts qui regroupent 29 tribus.

Baptisée d’abord Britannia, du nom du voilier du capitaine Raven venu explorer la région en 1803, Maré a longtemps subi l’influence des navigateurs, négociants et missionnaires britanniques. On retrouve encore aujourd’hui cette influence dans la langue nengone, fortement teintée de mots et de prononciations anglais (encore faut il avoir l'oreille pour les percevoir).

Depuis toujours, les Maréens ont intégré les nouveaux venus installés sur l’île, ce qui explique leur métissage très marqué et leur caractère à la fois ouvert et bien trempé.

Bozu Maré
Retour à l'accueil