Vanille et cannibalisme

Nous sommes ensuite allés plus vers le Nord, et nous avons visité la maison de la vanille du côté de Wanaham. Nous y avons vu notre premier crabe des cocotiers.

Une rencontre émouvante avec notre adorable guide avec qui nous avons fait coutume. Contre un tissu venu de Bazas (merci Maïté!), nous avons eu droit à des gousses de vanille.

Ici, la coutume se fait dans les deux sens!

Vanille et cannibalisme
Vanille et cannibalismeVanille et cannibalisme

Puis nous avons poursuivi notre chemin jusqu'à Tingeting pour y visiter les grottes du diable à la tombée de la nuit. Cette grotte se compose de trois vastes cavernes calcaires reliées les unes aux autres. La présence d’os humains et de deux cranes très peu abimés nous ont surpris.

Le guide local, Albert, nous apprend qu’en 1860, cette grotte servait de repère et de cachette pour les cannibales. En effet, le cannibalisme était très pratiqué sur l’île entre les tribus du Nord et celles du Sud. Le fait de manger son ennemi donnait de la force aux guerrier. L'arrivée des missionnaires à mis fin à cette coutume.

Vanille et cannibalismeVanille et cannibalisme
Retour à l'accueil