Cape ReingaCape Reinga
Cape ReingaCape ReingaCape Reinga
Cape ReingaCape Reinga

Le soleil se lève sur une belle journée. Nous sommes à l'extrême Nord du pays, au point de rencontre entre l'océan Pacifique et la mer de Tasman.

Le cap Reinga, c'est un lieu sacré pour les Maoris, qui l'appellent Te rerenga Wairua, le point de passage des morts.

La légende raconte qu'après la mort, tous les esprits des Maoris voyagent le long de la plage de Ninety Miles Beach jusqu'au Cap Reinga où ils descendent jusqu'au Pohutukawa, un arbre (l'unique au Cap Reinga) vieux de 800 ans. Les morts glissent alors le long des racines de l'arbre et pénètrent ainsi dans le monde d'en dessous (Reinga). Ils rejoignent ensuite Ohahau pour faire leur dernier adieu au monde des vivants avant de regagner le pays des ancêtres Hawaiki.

Cape Reinga
Cape ReingaCape Reinga
Cape Reinga

La journée nous offre un soleil de rêve, et nous en profitons pour faire une grande promenade.

Nous tentons de rallier le Cap Reinga au Cap Maria Van Diemen.

Nous avons traversé l'interminable plage de Te Wehari Beach que baigne la mer de Tasman, marché dans le bush qui nous a griffé les mollets, atteint le désert de sable et ses dunes géantes irisées de rouge, puis d'orange...

La Nouvelle Zélande nous offre là un nouveau visage, toujours plus surprenant, toujours plus beau.

Mais le soleil ardent et le balisage pas franchement facile à trouver auront raison de nous. Nos bouteilles d'eau presque à sec, nous sommes contraintes de faire demi tour avant d'avoir atteint notre objectif.

Nous décidons d'aller nous détendre un peu à la Te Paki Giant Sand Dune, une dune de sable blanc géante, où nous avons pu louer des bodyboards pour descendre en glissant le long de la pente raide de sable. Un bon moment de rigolade!

Cape ReingaCape Reinga
Cape Reinga
Cape ReingaCape Reinga
Retour à l'accueil