Me voilà en grandes vacances, avec de nouveaux projets professionnels en tête.

Mais d'abord, place au plaisir. Je profite de ce temps libre pour recontacter Camille, le super pilote d'avion de l'aéroclub de Magenta.

Il me propose un vol de rêve vers le parc de la rivière Bleue avec un atterrissage à Ouiné, à l'autre bout de l'île.

Il fait un soleil radieux, mais un petit vent de 30 noeuds vient nous secouer la carlingue de temps en temps. Nous survolons le Mont Dore, et nous traversons toute la chaîne de montagnes qui coupe le Caillou en deux.

La vue sur la rivière blanche, la rivière bleue, le lac de Yaté, la forêt noyée, est un ravissement pour le coeur. Nous admirons de haut tout le système sanguin de la Nouvelle Calédonie. Chaque source creuse un sillon sur le flanc des montagnes, et les multitudes des minéraux qui composent le sol ajoutent au tableau une palette incroyable de couleurs, de dégradés... c'est magnifique!

L'atterrissage à Ouiné se fait en contournant une montagne de près. Sensations garanties!

Sur place, nous nous sentons comme dans un western. Pas un bruit ne vient troubler l'atmosphère, si ce n'est de temps en temps le grincement d'une branche d'arbre qui frotte contre la tôle d'un hangar.

Il n'y a personne... c'est d'un calme admirable! L'eau de la rivière est d'une clarté épatante, et la nature règne sur les lieux en maître. C'est tellement beau!

Même après notre retour sur Nouméa, j'ai du mal à quitter le nuage sur lequel je flotte...

Merci Camille pour cette gentillesse et ce partage sans fin d'une passion fascinante!

J'ai encore appris beaucoup sur cette île magnifique! Et j'ai hâte d'en savoir encore plus!!!

Terre des Hommes
Terre des HommesTerre des HommesTerre des Hommes
Terre des HommesTerre des Hommes
Terre des HommesTerre des HommesTerre des Hommes
Terre des Hommes
Terre des HommesTerre des HommesTerre des Hommes
Terre des HommesTerre des Hommes
Terre des HommesTerre des HommesTerre des Hommes
Retour à l'accueil