A Port Vila, nous nous sommes reposés. Une fois l'équipe réunie au complet, et une bonne nuit de sommeil passée, nous avons trainer en ville dans les boutiques de chinois qui vendent tous la même chose.

Nous sommes allés manger à l'Houstalet, un très bon restaurant français où les plats du Sud Ouest sont adaptés aux produits locaux. Nous avons ainsi dégusté un civet de roussette qui m'a rappelé le salmis de palombe de maman, et Juju a eu droit a une spectaculaire brochette de crevettes de creek (chevrettes) flambées.

Après un billard, c'est le patron qui nous a ramené à notre motel en vieille mercedes.

Nous sommes ensuite allés danser au Shaker's, une boite de nuit locale où tout le monde bouge au son du reggaeton, souk ou ragga.

Le jour du départ, nous apprenons que notre avion a été annulé, et que nous ne partons que le lendemain. En dédommagement, la compagnie Air Vanuatu nous offre une nuit avec dîner et petit déjeuner dans un hôtel 3***.

Le lendemain, notre avion qui était prévu à 20h a finalement été avancé à 16h pour être ensuite repoussé à 19h… nous avons donc eu la chance de passer l'après midi dans l'aéroport étouffant de la capitale avant d'enfin pouvoir rentrer chez nous, des étoiles plein les yeux!

Retour à Port Villa, puis à Nouméa
Retour à Port Villa, puis à NouméaRetour à Port Villa, puis à NouméaRetour à Port Villa, puis à Nouméa
Retour à Port Villa, puis à NouméaRetour à Port Villa, puis à Nouméa
Retour à Port Villa, puis à NouméaRetour à Port Villa, puis à NouméaRetour à Port Villa, puis à Nouméa
Retour à l'accueil