Le jour suivant, nous sommes partis en bateau pour l'île de Malo. La journée a été organisée par Boudié, et ça a été une aventure épique.

Nous sommes partis avec un touriste allemand sur un "speed boat" après avoir fait quatre ou cinq arrêts dans des magasins, puis chez le cousin, puis, chez un copain, puis...

Nous avons attendu 1h sur le quai avant de monter à bord du bateau. Il y avait avec nous l'oncle, le cousin le fils, et un copain de Boudié. Le bateau était tellement rempli qu'il nous a fallu 2h pour atteindre d'île de Malo.

Aux abords de l'île, nous nous sommes engouffrés dans le lit d'une rivière. Nous sommes passés sous un pont de justesse car le bateau était trop haut pour passer à marée haute. Il a fallu mettre du poids sur l'avant pour que ça passe. Nous avons ensuite traversé une plaine lacustre remplie de raies, et nous sommes arrivés dans un trou bleu magnifique.

Après une petite plongée, nous avons eu la chance de faire un barbecue sous la pluie. Et une vraie pluie tropicale! Nous étions trempés!

Heureusement que nous avions des allumettes, car personne n'avait prévu de quoi allumer le barbecue sinon...

Alors nous sommes rentrés. En chemin, le temps s'était calmé. Nous avons fait des pauses pour plonger et pêcher… en vain… pêcher avec un filet troué, ce n'est pas le plus simple!

Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Malo, sous l'eau
Retour à l'accueil