Il y a ensuite eu la grande fête de la nouvelle année, en maillot de bain et sous les tropiques!

Nous sommes allés fêter ça autour d'un cochon grillé à l'ilôt Signal. Un petit point doré et vert au milieu du lagon.

Ca a été l'occasion de faire notre première sortie à bord de Jojo, le petit voilier dont nous sommes maintenant les heureux propriétaires!

Nous avons eu une mer d'huile pour l'aller, mais les alizés qui se sont levés d'un coup vers midi nous ont empêcher de retourner chercher des amis qui étaient restés au port de Numbo. Vent debout à 20 noeuds de moyennes, des creux qui nous secouent de part et d'autre, et avec le courant contre nous, nous avons tenté en vain une nouvelle traversée, et voyant le soleil redescendre vers l'horizon, nous avons finalement préféré faire demi tour et retourner sur l'ilôt où nos premiers passagers étaient restés pour préparer le cochon.

Après mille excuses pour les amis qui n'ont jamais pu nous rejoindre, et après une journée de 9h de navigation, nous avons pu entamer le réveillon.

Mais la mer, ça fatigue vraiment! A minuit et demi, j'étais déjà couchée!

Nous sommes tout de même restés tranquilles le lendemain à profiter de l'ilôt et des fonds marins magnifiques qui l'entourent.

Et le retour a été un peu plus houleux, mais s'est fait sans soucis!

Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Un nouvel an sous les tropiques
Retour à l'accueil